Qu'est-ce qu'une facture d'avoir en comptabilité ? | Définition

Gestion - Finances
Qu'est-ce qu'une facture d'avoir en comptabilité ? | Définition

La facture d’avoir : qu’est-ce que c’est ?

Aussi appelée note de crédit ou plus simplement avoir, la facture d’avoir est une facture qui permet à une entreprise d’annuler ou de corriger une facture précédemment établie. Ce document constitue donc une reconnaissance de dette adressée à un client, qui permet d’enregistrer comptablement un remboursement partiel ou total d’une facture.

Émettre un avoir à destination d’un client peut intervenir dans plusieurs situations :

  • Annuler une facture : la loi française interdit à toute entreprise de supprimer une facture une fois qu’elle a été établie. Dans le cas d’un remboursement partiel ou total de l’achat d’un client, émettre une facture d’avoir permet d’enregistrer comptablement cette opération tout en respectant les normes en vigueur.
  • Corriger une facture erronée : si le montant d’une facture émise se révèle être supérieur à celui initialement prévu et donc faux, la facture d’avoir permet de corriger cette erreur et de rétablir les montants corrects dans la comptabilité de l’entreprise.
  • Accorder une remise : si l’entreprise fait face à un client mécontent, lui attribuer une remise commerciale sur un achat déjà effectué peut être une solution pour regagner sa confiance. La facture d’avoir est donc nécessaire pour effectuer cette démarche de manière officielle.

Comment rédiger une facture d’avoir ?

Une facture d’avoir est en principe rédigée de la même manière qu’une facture ordinaire. Afin de faciliter la distinction entre les avoirs et les factures communes, il est également possible d’inscrire les montants remboursés en négatif. Le simple fait de préciser qu’il s’agit d’un avoir peut cependant être suffisant pour indiquer que les sommes renseignées seront à déduire du montant total des ventes de l’entreprise.

Il est important de faire la distinction entre les factures normales et les avoirs lorsqu’il s’agit de les numéroter afin d’éviter d’autres erreurs. Il est donc recommandé de :

  • Soit numéroter les factures d’avoir de la même manière que toutes les autres factures et de préciser leur nature dans l’intitulé
  • Soit créer une numération parallèle pour les factures d’avoir afin de faire la distinction plus facilement lors des prochaines opérations du même type.

Il est à noter noter qu’un éventuel montant de TVA doit être renseigné sur une facture d’avoir si la facture originale à corriger en contenait également : le montant de la TVA à collecter est à déduire, au même titre que le montant de la facture.

Exemple

L’entreprise René émet une facture F001 de 1000€ à la suite de la vente de dix produits à 100€ à un de ses clients. A la réception de son produit, le client remarque cependant que la commande est erronée et ne contient que 5 des 10 produits attendus. Pour rester en bon terme avec son client, l’entreprise René va alors lui proposer une remise sur sa commande, qu’elle va concrétiser sous la forme d’un avoir correspondant à la valeur des produits qu’il n’a pas reçu.

Elle va donc émettre une nouvelle facture d’une valeur de -500€ (correspondant aux 5 produits manquants) adressée à son client afin d’enregistrer dans sa comptabilité cette reconnaissance de dettes. Celui-ci pourra l’utiliser lors de son prochain achat.

L’entreprise René peut classer cette facture de la même manière que ses autres factures et la nommer “F002”, ou peut au contraire démarrer une nouvelle classification spécialement dédiée aux factures d’avoir et la nommer “FA001”. Le fait d’opter pour une de ces deux options va avant tout dépendre de la fréquence à laquelle l’entreprise va rencontrer des avoirs au cours de son activité.

Articles similaires